Via Pietà

La Via Pietà correspond au decumanus supérieur de l’ancien plan urbain qui, selon le schéma fréquent de l’urbanisme romain, a adopté la disposition orthogonale comme l’organisation de camps militaires.

La route, bien qu’apparaissant comme une simple ruelle, s’arrête au clocher de l’actuelle cathédrale après l’aménagement du grand Corso Italia et conserve de précieux exemples d’architecture médiévale.

L’un de ses embranchements est un impasse, appelée « vico Bagnagatte » où l’on peut voir l’une des plus belles constructions anciennes : la loggia « du quinzième siècle », le seul héritage de cette période.

La promenade est agréable car c’est l’une des rares rues toujours à l’ombre, qui relie la Piazza Tasso à l’entrée principale de la Cathédrale de Sorrente.

La route est la plus importante des anciennes routes urbaines, en raison des remarquables œuvres architecturales présentes: Palais Veniero, Palais Correale et la Logge de vico Galantario.

Palazzo Correale (Palais Correale)

Palazzo Correale Sorrento

À proximité, le Palais Correale du XIV siècle présente un caractère complètement différent, qui met davantage en évidence le détail architectural et sculptural selon l’influence de la mode catalane.

La façade associe des fenêtres à meneaux de formes et dessins variés, formes fréquentes aussi dans d’autres parties de la ville (la fenêtre à meneaux de Ste Maria delle Grazie).

Aujourd’hui, nous ne pouvons en admirer que trois intactes: deux en ogive avec au centre le blason de la famille Correale; la troisième appelée « pointe de noyer », différente des autres, est un modèle « gothique flamboyant ».

Le portail (élément architectural diversement répandu dans la ville) peut être décrit comme «à couronne» en raison de son arc situé dans une enveloppe rectangulaire.

Le palais appartenait à la famille Correale en 1567, mais il a été acheté en 1610 par l’abbé De Persio pour y fonder une maison d’accueil pour les orphelines et porte le le nom de Ste Maria della Pietà.

La petite église adjacente au monastère est en style baroque et possède une seule nef.

Palazzo Veniero (Palais Veniero)

Palazzo Veniero Sorrento

Le Palais Veniero est un bâtiment qui conserve encore des éléments architecturaux datant du 12 ème Siecle.

« Survivant » à des transformations urbaines qui, à différentes époques (mais surtout immédiatement après l’unification italienne) ont intéressé l’ensemble du territoire. L’édifice, en effet, montre sur la façade quelques exemples de l’art Roman-Campanie.

À la suite de travaux partiels de restauration, le Palais Veniero se caractérise, entre autres, par la présence d’éléments qui font présumer un développement organique du motif décoratif « tuf jaune –tuf gris » (considéré comme un important témoignage du goût, classé comme fin du byzantin et arabe).

Le portail d’entrée repose sur des piliers qui soutiennent un arc en plein cintre.

Il a été réalisé avec des blocs de pierre considérés comme intéressants car ils proviennent probablement de matériaux d’autres bâtiments antérieurs qui ont été détruits.

Plus que tout autre aspect, cependant, pour rendre le Palais Veniero particulièrement suggestif, la technique de la marqueterie est utilisée (comme pour anticiper les goûts des artisans qui, seront engagés ensuite localement dans la marqueterie en bois).

Sur la façade donnant sur la Via Santa Maria della Pietà, il est encore possible d’admirer trois ouvertures cintrées à chaque étage, marquées par de larges bandes de tuf gris et jaune.

Pour catalyser plus d’attention et susciter l’admiration, il y a cependant des cercles avec le centre en forme d’étoile ou de rosace en miniature.

À l’origine, il devait y avoir dans leur creux des « patères » en poterie en forme de bol (également appelée patère hispano-arabe).

Malheureusement, les interventions de restauration effectuées au fil des ans n’ont pas toutes été exécutées avec compétence.

Pour cette raison, de nombreux éléments qui caractérisaient autrefois le bâtiment ont été irrémédiablement compromis.

En entrant, le vestibule se compose de la cour semi-couverte, en forme quadrangulaire, avec des voûtes en berceau soutenues par des demi-piliers de piperno.

Sur le côté droit, au moyen de quelques escaliers, également en piperno, vous atteignez un balcon couvert par où vous entrez dans les salles.

En continuant par deux autres escaliers, vous atteignez les étages supérieurs qui ont des galeries ouvertes, contrairement à l’étage principal.

Dans son ensemble, l’intérieur du bâtiment ne présente pas l’état l’abandon actuel qu’on retrouve par contre sur la façade et compte tenu des besoins de logement, il a été soumis à divers ajustements esthétiques.

Logge de Vico Galantario

Via Pieta Sorrento

La logge de Vico Galantario, avec le petit édifice dont elle fait partie, est un rare exemple d’architecture de la période aragonaise, influencé par des maîtres toscans qui opérèrent à Naples dans la seconde moitié du XVème siècle.

Au début de Via Pietà, il y a un petit magasin vendant des produits locaux typiques, tous fabriqués à la Fattoria Terranova.

Et si vous oubliez d’acheter quelque chose, il y a toujours la boutique en ligne des produits typiques de Sorrento: shop.fattoriaterranova.it/fr

Laissez-vous inspirer!

Insérez votre prénom et votre adresse email pour vous inscrire à notre newsletter et recevoir nos meilleurs conseils de voyage sur la région de Naples.

Vous recevrez des conseils indispensables pour planifier un voyage en Campanie, par exemple: comment préparer un itinéraire de voyage, comment réserver des vols, des hôtels ou la location de voiture, vélo et scooter. Ou encore des curiosité sur la vie locale, des adresses et des bons plans pour faciliter votre séjour.

C'est bien! Vous vous êtes inscrit à la newsletter sur la Campanie.

Share This