Aubergines au chocolat

Les aubergines au chocolat sont un dessert très ancien qui remonte au XVI siècle, né dans la péninsule de Sorrente. La recette à été inspirée d’une recette arabe. Aubergines au chocolat: un dessert pas comme les autres

Dans de nombreux monastères de la région, des religieuses se consacrées beaucoup à la pâtisserie  faisant naître de délicieux desserts qu’elles vendaient pour subvenir aux besoins du couvent et aider les pauvres.

Les ingrédients des aubergines au chocolat

  • 1,3 kg d’aubergines.
  • 500 ml d’eau.
  • 500 gr de sucre brun.
  • 200 gr de chocolat noir râpé.
  • 100 gr de poudre de cacao amer.
  • 100 gr de pignons.
  • 50 gr de fruits confits.
  • 100 gr d’amandes effilées (ou grain).
  • 50 gr de farine blanche.
  • Quelques cerises confites.

Préparation

  • Laver et éplucher les aubergines.
  • Les couper en tranches dans le sens de la longueur, moins d’un demi-centimètre d’épaisseur.
  • Placez-les sur une passoire (avec du gros sel pour leur faire perdre de l’eau) environ 2 heures.
  • Pendant ce temps, mettre dans une casserole 200 ml d’eau et le sucre et porter à ébullition.
  • Quand le sucre est fondu, ajouter le chocolat et bien le faire fondre.
  • Dans un autre récipient  mettre le cacao avec les 300 gr d’eau restante et mélanger avec la farine en prenant soin de ne pas former de grumeaux.
  • Quand le mélange est bien crémeux l’ajouter au sirop de chocolat et laisser cuire à feu doux pendant quelques minutes jusqu’à ce que cela soit bien dense.

Les aubergines

  • Passé les 2 heures, les rincer et bien les sécher.
  • Les faire bien dorer dans une bonne huile de friture.
  • Les déposer sur du papier absorbant.
  • Dans un plat rectangulaire, mettre un fond de crème, ajouter une couche d’aubergines, quelques pignons, les amandes, les fruits confits et bien recouvrir avec la crème.
  • Mettre une autre couche d’aubergines avec le reste de crème, de pignons, d’amandes et de fruits confits.
  • Garnir de cerises et fruits confits et mettre au réfrigérateur pendant au moins 2 à 3 heures.

Anecdote

Parmi les plus fameuses, se trouvaient les religieuses augustines de Santa Maria della Misericordia, à qui la tradition attribue la création de nombreux desserts napolitains tel que les desserts traditionnels de Noël. Struffoli, susamielli et sapienze (à déguster si vous vous trouvez dans la région).

L’histoire raconte que les aubergines au chocolat aurait été offertes par ces mêmes religieuses, à la petite-fille du tsar Nicolas II.

Qui séjournait, pour faire naître son enfant, dans un célèbre hôtel de la région, ancien couvent de la Compagnie de Jésus.

Une sage-femme locale qui assista la jeune femme lors de l’accouchement, après l’heureux événement et selon la tradition sorrentine, lui fit don d’un panier de friandises préparés par les religieuses de Santa Maria della Misericordia.

Pensez à réserver votre logement à Sorrente, c’est par ici