Les Chansons parlant de Sorrente

La plus fameuse est sans aucun doute "torna surriento" (Retourne à Sorrente).

La plus fameuse est sans aucun doute « Torna a Surriento » (Retourne à Sorrente)

Histoire internationale de Torna a Surriento

Les frères Giambattista et Ernesto De Curtis auraient crée La chanson en  1902, en honneur de la visite du Premier ministre Zanardelli à Sorrente
Le baron Guglielmo Tramontano, maire de la ville, et propriétaire de l’hôtel où était descendu Zanardelli, demanda aux frères Gian Battista et Ernesto De Curtis de composer une chanson pour célébrer l’illustre visiteur dans l’espoir d’obtenir en retour certaines interventions en faveur de Sorrente, y compris l’ouverture d’un bureau de poste.

Ernesto De Curtis récupère une vieille mélodie qu’il avait composé quelques années auparavant, et son frère écrit d’un jet un texte approprié pour l’occasion, donnant naissance à Retourne à Sorrente.

Avec quelques changements au texte, la chanson fut présentée au Festival de Piedigrotta  en 1905, festival de la chanson napolitaine qui donna naissance à d’autres chef-d’oeuvre tel que O’ Sole mio. A partir de là a commença le grand succès de cette chanson, qui devint l’une des chansons napolitaines les plus célèbres dans le monde entier.

Ernesto De Curtis part en tournée au Etat-Unis, son frère lui envoie des vers à mettre en musique et dans l’un de ses courriers,  le supplie de lui faire parvenir » quelques millions de lires car ici l’argent ne vaut rien. Tout est très, très cher. »
De nombreux éditeurs, hongrois, espagnol, français et allemand, en éditant la chanson, donneront rapidement  une dimension internationale à la chanson.

Deux grand artistes contribueront au succes de “Torna Surriento”: Beniamino Gigli  et Elvis Presley.
mais encore: Luciano Pavarotti, Quincy Jones, Frank Sinatra, Dean Martin, et bien d’autres ont interpreté “torna Surriento” dans le monde entier.

Le Texte de la chanson Torna a Surriento

Vide ‘o mare quant’è bello!
Spira tantu sentimento.
Comme tu a chi tiene mente
Ca scetato ‘o faje sunnà.

Guarda, gua’ chistu ciardino;
Siente, sie’ sti sciure arance.
Nu prufumo accussì fino
Dinto ‘o core se ne va…

E tu dice “I’ parto, addio!”
T’alluntane da stu core…
Da la terra da l’ammore…
Tiene ‘o core ‘e nun turnà

Ma nun me lassà
Nun darme stu turmiento!
Torna a Surriento,
Famme campà!

Vide ‘o mare de Surriento,
Che tesoro tene ‘nfunno:
Chi ha girato tutto ‘o munno
Nun l’ha visto comm’a ccà.

Guarda attuorno sti sserene,
Ca te guardano ‘ncantate
E te vonno tantu bene…
Te vulessero vasà.

E tu dice “I’ parto, addio!”
T’alluntane da stu core…
Da la terra da l’ammore…
Tiene ‘o core ‘e nun turnà

Ma nun me lassà
Nun darme stu turmiento!
Torna a Surriento,
Famme campà!

Traduction de la chanson Torna a Surriento

Vois la mer comme elle est belle!
elle inspire tant de sentiments.
Comme celui à qui tu penses
et te fait rever tout éveillé.

vois, vois ce jardin;
sents ces fleurs d’oranger.
Une fragrance si délicate
se difuse dans le coeur…

Et tu dis: «Je m’en vais, au revoir! »
tu t’éloigne de ce coeur …
De la terre de l’amour …
auras-tu le coeur de ne pas revenir?

Mais ne me quitte pas,
Ne me donnez pas ce tourment!
Retourne à Sorrente,
fais-moi vivre!

Vois la mer de Sorrente,
Quels trésors dans des profondeurs:
Qui a voyagé partout dans le monde
ne l’a jamais vue comme ici.

vois autour de toi, ces sirènes,
qui te regardent enchantées
Et qui t’aiment tellement…
qu’elles voudraient t’embrasser.

Et tu dis: «Je pars, adieu! »
Tu t’éloignes de ce coeur …
De la terre de l’amour,
auras-tu le coeur de ne pas revenir?

Mais ne me quitte pas,
Ne me donne pas ce tourment!
Retourne à Sorrente,
fais moi vivre!

Catégories:
Étiquettes:
Partager cet Article
Google+

Articles Connexes

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Laissez votre commentaire sur cet article, nous vous garantissons que votre adresse E-mail ne sera pas publiée et que vous ne recevrez JAMAIS de Spam de la part de Sorrente.it.

* champs obligatoires.