Grands personnages de la Chanson Napolitaine

Ce nom vous est probablement inconnu et pourtant ce chanteur compositeur napolitain à donné au monde de la chanson populaire des refrains que vous connaissez certainement. Qui n'a pas fredonné ou entendu cette chanson " tout ça m'est égal, du moment qu'on s'aime" par Dalida.

Renato Carosone

Renato Carosone

Ce nom vous est probablement inconnu et pourtant… ce chanteur compositeur napolitain à donné au monde de la chanson populaire des refrains que vous connaissez certainement. Qui n’a pas fredonné  ou entendu cette chanson  » tout ça m’est égal, du moment qu’on s’aime » par Dalida ou bien encore: « tu vuoi fà l’americano » par Dany Briant.

et celle là par Gérard  Darmon (mais aussi par Dean Martin, Sofia Loren, Dany Briant, etc…) Dalida encore avec : Bambino ,  Ho la la. Ce grand personnage a écrit ses chansons en napolitain (le napolitain est une langue, pas un dialecte, Naples fut la capitale d’un grand royaume.

Renato Carosone grandit au sein d’une famille de trois enfants, il obtient son diplôme de piano en 1937.

Il fut ensuite engagé par une compagnie artistique et part en Afrique Orientale durant 9 ans.

Il y fit la connaissance de sa future femme Lita, avec qui il eut un fils (Pino). En 1946, il revint à Naples mais s’installa très vite à Rome où il devint populaire dans le monde musical. En 1949, avec son ami napolitain Gegè Di Giacomo (à la batterie) et le Hollandais Peter Van Wood (à la guitare électrique), il créa le Trio Carosone, qui devint quartette puis sextette en 1957. Avec ses six musiciens polyvalents (l’un joue, entre autres de la cornemuse) et beaucoup d’exubérance napolitaine, Renato Carosone, pianiste arrangeur, aborde chaque note avec une optique originale. Il fut principalement remarqué pour ses chansons napolitaines. Dont les plus connues : « Maruzzella », « Tu vuo’ fa l’Americano » ainsi que « Mambo italiano » 1. Il présenta aussi différentes émissions télévisées jusqu’en 2001. Il a également interprété le titre Istambul, très swing, que l’on peut retrouver sur la compilation Cannes 2001 Palm Beach Villa Mogador (FGL Productions).

Renato Carosone est mort à Rome le 20 mai 2001. » Voici quelques liens si vous voulez écouter l’original de ses chansons: Mambo italiano, Scapricciatiello, Tu voi fà l’americano, Piccolissima Serenata, Guaglione.

Bonne écoute et à bientôt pour d’autres découvertes.

Catégories:
Étiquettes:
Partager cet Article
Google+

Articles Connexes

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Laissez votre commentaire sur cet article, nous vous garantissons que votre adresse E-mail ne sera pas publiée et que vous ne recevrez JAMAIS de Spam de la part de Sorrente.it.

* champs obligatoires.