Que voir a Capri

Voici Capri, Ile Impériale Romaine avec ses vestiges archéologiques, ses paysages à vous couper le souffle: Villa Jovis, Villa Saint- Michel, La Grotte Azur.

Jardins d'Auguste

Vous connaissez tous la chanson de Hervé Vilars, « Capri c’est fini »? Et bien pour moi Capri n’est pas fini.

C’est pourtant là (ou presque) que j’ai rencontré mon premier amour. Juste en face, à Sorrente. Mais savez-vous d’où lui est venu l’inspiration de cette chanson, Non? Il n’avait jamais mis les pieds a Capri. Tout simplement dans le métro, une publicité pour Capri l’en inspira. D’ailleurs dans sa chanson il ne parle pas d’une « île de ses premiers amours » mais d’une ville!

Voici Capri, Ile Impériale Romaine avec ses vestiges archéologiques, ses paysages à vous couper le souffle. La perle du golfe de Naples à visiter en une journée.

De Sorrente, le bateau vous y emmènera en 40 min. environ et 20 min. si vous prenez l’hydroglisseur. (vous trouverez les détails en fin de page)

La place était déjà probablement habitée, comme en témoignent certains pans de murs en blocs de calcaire.

Le magnat allemand Krupp finance début XX° S. la construction d’un sentier piéton qui unissait l’actuel Hôtel Quisisana, où il vécu, à la plage de Marina Piccola. Réalisé magnifiquement par l’ingénieur Emilio Mayer, il fut défini «le sentier le plus beau du monde » pour son extraordinaire fusion avec les rochers et à l’utilisation de matériaux de construction locaux.

Villa Jovis est la plus grande villa impériale sur l’île, voulue par Tibère, au début du 1° s. après J.C., elle fut découverte aux XVIII° S. Sous Charles de Bourbon. La Première exploration eue lieu en 1827 et les fouilles furent ensuite élargies de 1932 à 1935 par A. Maiuri, qui reporta à la lumière une grande partie du complexe original. La superficie est de 7000 m². Les jardins de la villa à l’origine, recouvraient l’ensemble de la colline.

La Villa Saint- Michel, fut construite par le médecin suédois Axel Munthe, auteur du célèbre roman « Le Livre de San Michèle ». La Villa fut construite en transformant une simple maison rustique et une ancienne chapelle dédiée à Saint Michel, bâtis sur les ruines d’une somptueuse résidence époque augustéenne.

La Grotte Azur : L’existence de la grotte est révélée en août 1826 par l’écrivain allemand Augusto Kopish qui en décrit pour la première fois l’extraordinaire beauté. Depuis la Grotte Azur est l’emblème de l’île de Capri, mais le charme de ce lieu à des origines encore plus lointaines, la grotte était déjà connue à l’époque romaine

Comme en témoignent les anciennes statues trouvées sur le fond marin.

La lumière du soleil pénètre par une ouverture sous marine, créant des reflets bleus qui éclairent la grotte.

Comment se rendre à Capri, visite idéale d’une journée

Du port de Sorrente, prendre l’hydroglisseur (clic)

Environ 20 min de traversée. En arrivant au port, première étape, tour de l’Île en bateau.

Sur le port vous trouverez de petites embarcations ou un peu plus loin des bateaux plus grands pour faire le tour de l’ile. Un vrai merveille. Vous passerez sous les Faraglioni, emblème de l’Ile. vous découvrirez  la villa de Malaparte a forme de marteau (Brigitte Bardot y a récité dans le film « Le mépris ») plusieurs grottes et des eaux aux couleurs incroyablement belles.

Du port de Capri, vous vous déplacerez en bus ou en funiculaire, pour rejoindre la première étape, la ville de Capri, avec

Vue du Mont Solaro

Vue du Mont Solaro

sa fameuse « piazetta », l’hôtel Quisisana, les jardins d’Auguste avec vue sur les Pharaglione.De nouveau un bus local vous emmènera vers l’autre petite ville de l’île: ANACAPRI. l’idéal pour le shopping mais surtout la visite de la Villa San Michele. Temps permettant, dans tous les sens du terme, vous prendrez le télé siège qui vous déposera sur le sommet du Mont Solaro. Un vue à 180° vous y attend.

Rien ne vous empêche de prendre l’un de ses taxis au port pour vos déplacements sur l’île. ces taxis ont été créés spécialement pour Capri.

Photographies

Villa San Michele
Villa Jovis
Le Livre se SAN MICHELE
La grotte bleu
Capri, la Piazzetta
Catégories:
Étiquettes:
Partager cet Article
Google+

Articles Connexes

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Laissez votre commentaire sur cet article, nous vous garantissons que votre adresse E-mail ne sera pas publiée et que vous ne recevrez JAMAIS de Spam de la part de Sorrente.it.

* champs obligatoires.